Soprano parle de son fils aîné placé à la DDASS


17 juin 2013

Un épisode terrible de sa vie. Dans une interview accordée à Francetv Slash, Soprano révèle être devenu père à l'âge de 16 ans. Son fils a été placé à la DDASS, sans que le chanteur soit au courant.

Son succès ne se dément pas au fil des années. Soprano vient d'être élu personnalité préférée des enfants de 7 à 14 ans, selon le Journal de Mickey, devançant même le footballeur Kylian Mbappé. L'ancien juré de The Voice, très actif sur Instagram, est l'un des artistes les plus populaires du moment. Malgré ce succès, le chanteur de 41 ans, originaire de Marseille, n'en oublie pas certains moments sombres. Il choisit de parler de cet épisode, avec pudeur. Dans une vidéo dévoilée ce 23 mars, il s'est confié sur un épisode de sa vie dans l'émission Moonwalk, diffusée sur la chaîne Francetv Slash. Soprano révèle notamment être devenu père alors qu'il n'avait que 16 ans.

Le chanteur va plus loin et dévoile ne jamais avoir connu ce fils, placé à l'époque à la DDASS (Direction départementale des Affaires Sanitaires et Sociales) sans qu'il le sache. "J'étais avec une fille à l'époque, et elle était tombée enceinte. Par peur de la société,elle avait pris l'enfant et l'a placé à la DDASS sans me le dire, je ne savais même pas qu'elle avait accouché", raconte Soprano. "Ça m'a marqué, parce que sur les papiers, il n'y avait pas écrit mon nom, il n'y avait rien.Donc j'étais papa, mais je n'étais pas papa. Et j'ai pété les plombs. Ça s'entend d'ailleurs dans mes textes. (...) J'étais énervée contre elle."

L'épisode a plongé le chanteur dans une dépression. "Quand tu es père de famille, et que tu ne peux pas savoir qui est ton fils, que tu ne peux pas le voir... Encore aujourd’hui je ne sais pas où il est. Ça a été très difficile", poursuit Soprano. Depuis, l'artiste, père de trois autres enfants, a pris du recul sur la situation. Il se fait philosophe. "Avec les années, j'ai compris qu'elle était jeune, qu'elle était perdue, qu'elle avait peur...". Pour soigner sa peine, il a d'ailleurs écrit la chanson Parle-moi, dédiée à ce fils inconnu, qu'il espère un jour rencontrer. "Je ne l'ai jamais chantée de ma vie en concert, je ne la chanterais jamais en concert. Je l'ai écoutée le jour de l'enregistrement, je ne l'écoute plus. C'est une chanson qui te soigne. Heureusement que je l'ai faite, sinon je serais resté bloqué dans cette case-là", conclut le rappeur, aujourd'hui plus apaisé.