Mort de Mory Kanté : Meiway a peur, "à qui le prochain tour?"


23 mai 2020

Mory Kanté est décédé le vendredi 22 mai 2020 en Guinée, son pays natal. Cette grosse star de la musique africaine a définitivement quitté la scène à l'âge de 70 ans. Meiway, un chanteur d'origine ivoirienne, est très attristé par la disparition de l'auteur de la célèbre chanson "Yeke Yeke".

La nouvelle de la mort de Mory Kanté a vite envahi la toile le vendredi 22 mai 2020. Le chanteur guinéen de 70 ans, qui s'est révélé au monde avec sa kora, venait de pousser son dernier soupir dans son pays natal.

Surnommé le "griot électrique", Mory Kanté a su imposer sa musique dans le monde entier. Issu d'une célèbre famille de 38 enfants composée de griots, l'illustre disparu est le fils d'El Hadj Djeli Fodé Kanté et d'une Malienne nommée Fatouma Kamissoko. Il grandit dans une atmosphère dominée par l'art et n'échappe pas à son destin.

À force de travail, Mory Kanté devient l'un des grands noms de la musique en Afrique et porte haut le flambeau de sa Guinée natale. À la fin des années 80, son titre "Yeke Yeke" fait de lui l'artiste le plus vendu en Afrique. Sa disparition a attristé des acteurs du monde culturel dont Salif Keita.

Le chanteur malien a affirmé avoir perdu un "frère" avec qui il a partagé d'intenses moments. L'artiste-chanteur ivoirien Meiway est aussi très touché par le décès de Mory Kanté. Dans une publication sur son compte Instagram, le professeur Awolowo a rendu un hommage à ce maitre de la kora.

"Heeey oui... ! Une icône de la musique africaine s'est à jamais assoupie... Encore une cacophonique, note noire dans notre symphonie... À qui le prochain tour dans cette cruelle pandémie... Nous chanterons et danserons tout de même tout le long de notre vie... Tout compte fait, le soleil réapparaîtra quelle que soit la durée de la nuit..." REPOSE EN PAIX TONTON KANTÉ MORY", a écrit Meiway.

Par R. Kouassi