Kanye West, Catherine Zeta-Jones, Ces stars qui ont courageusement évoqué leurs troubles mentaux

06 octobre 2020 à 22h59

A l'occasion de la troisième édition du Psychodon, parrainé par Yannick Noah et diffusé sur C8 en direct de l'Olympia ce mardi 6 octobre, Closer vous propose de découvrir qui sont ces stars qui ont évoqué publiquement leurs troubles mentaux.

Les stars souffrant de troubles mentaux qui ont pris la parole publiquement ne sont pas nombreuses à avoir franchi ce pas... Catherine Zeta-Jones est l'une d'entre elles.. En 2011, l'actrice américaine est diagnostiquée comme bipolaire. Elle rejoint alors un établissement spécialisé pour se faire soigner. Quelques mois plus tard, débarrassée de ses troubles, elle évoque dans une interview accordée au magazine InStyle, sa maladie : "Je ne suis pas le genre de personne à crier mes problèmes sur tous les toits, mais, puisque mes troubles bipolaires ont été rendus publics, j'espère que cela aidera d'autres personnes atteintes à prendre conscience que c'est parfaitement gérable. J'espère que je pourrai aider à briser le tabou à ce sujet et à faire en sorte que ceux qui ne le contrôlent pas se fassent aider".

Kanye West est, lui aussi, touché par la bipolarité. En 2017, le rappeur américain, mari de Kim Kardashian, révèle souffrir de cette maladie. Sur la pochette de son album Ye, on peut lire la phrase "I hate being bi-polar. It's awesome" que l'on peut traduire par "Je déteste être bipolaire. C'est génial". Avec cette phrase choc et ironique, celui qui a envisagé se présenter pour la prochaine élection présidentielle américaine a permis de briser, lui aussi, un tabou autour de cette maladie. De son côté, Daniel Radcliffe souffre de TOC (troubles obsessionnels compulsifs) depuis son plus jeune âge. "Je devais répéter chaque phrase que je disais dans un souffle, c'était extrêmement pénible et fortement handicapant", expliquait l'interprète emblématique de Harry Potter qui est parvenu à se débarrasser de ses TOC grâce à l'aide d'une thérapeute, à l'âge de 21 ans. Quant à Mariah Carey, ce sont des épisodes dépressifs qui ont perturbé sa carrière. "Je me sentais si seule et si triste", confiait la diva diagnostiquée également bipolaire au début des années 2000.

Alessandra Sublet a souffert d'une dépression post-partum : "A l'intérieur, je vivais un tsunami"

En France, les troubles psychiques touchent une personne sur quatre. Et les personnalités ne sont pas épargnées... En 2013, dans un livre, Alessandra Sublet se confiait, notamment, sur sa dépression post-partum. "Dehors, ça allait, mais, à l'intérieur, je vivais un tsunami. Le tsunami ordinaire des femmes qui deviennent mères, une chose dont on ne parle jamais. J'ai eu envie d'écrire là-dessus, pour moi, mais aussi pour toutes celles qui n'ont pas forcément les mots à mettre sur ce qui leur arrive", expliquait l'animatrice dans un entretien accordé au magazine Elle.